Une éco-conduite pour faire des économies et une conduite sûre, ça vous dit?

Est-ce que vous savez ce qu'est l'éco-conduite? C'est le fait d'adapter sa conduite à l'instant T dans le but de faire des économies et de respecter notre petite planète!

Voici les objectifs que l'on cherche à atteindre avec une conduite éco-responsable:

  • Diminuer les frais de carburant et d'entretien du véhicule.
  • Mettre à jour et analyser les risques associés à une conduite non-responsable.
  • Comment se comporte t'on au volant et s'adapter.
  • Respecter l'environnement et participer au développement durable.

Voilà ce que l'on peut gagner avec ce type de conduite:

  • C'est économique, compter une baisse de 15% en moyenne de la consommation.
  • Elle préserve l'environnement de par la limitation des gaz à effet de serre.
  • Elle réduit les risques d'accident d'environ 10 à 15 %.

idées-éco-conduite

Mais on fait comment alors pour adopter une éco-conduite?

1. Vérifier la pression des pneus

Des pneus mal gonflés peuvent entrainer une surconsommation de 6% de carburant.

2. Respecter les limitations de vitesse

Déjà parce que c'est la loi mais et parce que cela vous permet des économies de gazoil ou d'essence et vous produisez moins de gaz à effets de serres.

3. Adapter votre conduite à la circulation

Inutile d'accélérer comme un(e) malade pour freiner brutalement quelques secondes après lorsque vous êtes dans la circulation. Adopter une conduite fluide, ce qui vous permettra en plus d'être moins stresser au volant. Si vous connaissez bien les routes que vous prenez et si vous anticipez suffisamment, plutôt que de freiner juste devant un panneau de limitation de vitesse. Décélérer quelques dizaines de mètres avant si c'est possible, utiliser votre frein moteur. De plus, vous préservez votre voiture et vos freins d'une usure prématurée.

idées-éco-conduite

4. Ne pousser par les régimes.

Votre compteur affiche entre 2000 et 2500 tours par minutes pour un moteur essence et environ 2000 tours minutes pour un moteur diesel, changez de vitesse, plutôt que de faire gueuler le moteur, il vous remerciera et vous le verrais sur votre consommation!

5. Vous avez un régulateur de vitesse, utilisez-le!

Une de nos 2 voitures en est équipé et c'est un petit bonheur de pouvoir en profiter sur de longs trajets autoroutes comme nationales, ou des traversées de villes à 50 Km/h.
Déjà vous pouvez le régler à la vitesse maximum autorisée donc pas d'excès de vitesse, ce qui nous ramène au point 1. Puis moins de stress car vous n'avez pas les yeux rivés sur le compteur. Et comme la vitesse est constante, la consommation se stabilise voir diminue.

6. Prenez votre voiture uniquement si le déplacement ne peut se faire autrement

Vous pouvez prendre les transports en communs pour vous déplacer, votre vélo ou même faire vos courses à pieds et bien laisser la voiture au garage et c'est partie!
C'est une des choses que je regrette en habitant au milieu des champs, c'est de devoir sortir la voiture dès qu'on a une course à faire. J'ai habité quasiment en centre de Lens à une époque et je faisais TOUT à pied, enfin sauf pour aller au boulot, le bonheur!

économies-éco-conduite

7. Optimiser vos déplacements

Vous devez aller à la banque, faire vos courses au supermarché et aller chez les maraichers? Tout cela se situe dans le même périmètre et bien faite tout ça le même jour, plutôt que de faire 15 allers-retours. On le pratique très souvent à la maison et j'avoue que parfois même si j'ai l'envie de faire un magasin et que ce n'est pas urgent, j'attends d'avoir d'autres choses à faire dans le même secteur.

8. Faite réviser votre voiture 1 fois par an ou tout les 20000 kilomètres

Une voiture bien entretenue et en bon état permet d'avoir une consommation moins importante, niveau d'huile, états des différents filtres, états des pneus, etc. Tout ça mis bout à bout est important.

9. Lors des arrêts

Ne laisser pas le moteur tourner inutilement lorsque vous vous arrêtez, il consommera entre 0.5 et 1 litre par heure si c’est le cas.

10. La climatisation

Allumer votre climatisation que si cela est vraiment nécessaire. Avant de l'allumer, ouvrer vos fenêtres pour faire baisser la température dans l'habitacle.
Bien entendu ne laisser pas les fenêtres ouvertes quand celle-ci fonctionne.
En ville, éviter d'allumer la climatisation cela entraîne une augmentation de 20% de la consommation!

economies-énergies-eco-condute

Et voilà, j'espère que tous ces bons conseils vous aiderons à adopter un nouveau style de conduite, si ce n'est pas déjà le cas!
Si vous voulez des informations plus poussées, n'hésitez pas à consulter le site ecoconduite.org
Personnellement j'avoue que je ne vérifie pas très souvent la pression des pneus de ma voiture et qu'il m'arrive d'avoir une conduite un peu "sportive" quand je suis énervée. Mais personne n'est parfait n'est-ce pas?! N'hésitez pas à commenter cet article en y donnant d'autres astuces et à le partager!
Et bonne route à tous!

Etre en accord avec sa consommation, 1ère étape du Défi green blog!

Etre en accord avec sa consommation, 1ère étape du Défi green blog!

Cela fait quelque temps, que j'ai envie d'écrire cet article, mais je ne savais pas comment aborder le sujet, ni de quelle manière le tourner.
Car sur mon blog, je parle majoritairement du bio, de l'écolo et du naturel, mais parfois je m'en écarte et je ne sais pas si cela vous plais.
Et voilà que Marie du blog
mamanyoupie nous propose de lancer le défi green blog pour cette année. Le défi étant qu’avec plusieurs blogueuses, nous allons vous proposer au cours de cette année, nos trucs et astuces pour faire des économies sur les consommations énergétiques et diminuer nos déchets. Si vous ne voulez rien rater, je vous propose de venir faire un tour sur le groupe Facebook dédié Défi Green Blog : Les blogueurs s'engagent !
Alors pour ce 1er article, je vous propose de vous dire où nous en sommes dans notre consommation de tous les jours.

En 2011, j'ai commencé à remplacer toutes nos cosmétiques conventionnelles par des cosmétiques naturelles et/ou biologiques suite à 2 crises d'urticaires dues à une crème solaire classique. Bien entendu, je n'ai rien jeté (mis à part ladite crème solaire), je ne suis pas Crésus et jeter l'argent par les fenêtres, ce n'est pas mon truc, il a donc fallu quelques mois et quelques recherches pour en arriver à ce que je souhaitais pour moi et ma famille.
Mais avec mes recherches et les échanges que j'ai pu avoir avec bon nombre de personnes, puis également avec l'ouverture du blog, en 2013, cela ne me suffisait plus.
Nous avons connu des changements au niveau de notre alimentation, en diminuant l'apport de protéines animales, en consommant de plus en plus bio, etc.
Pour autant, je ne me priverais pas de banane ou de thé par exemple même si cela parcours des milliers de kilomètres et je l'assume complètement.

Après il y a la question de l'habillement, et pour être tout à fait honnête, habiller une famille de 5 personnes en cotons bio, et/ou lin et/ou tissu okö tex, ce n'est pas donné à tout le monde et nous n'en avons pas les moyens.
Notre choix, c'est donc porter sur des achats de vêtements d'occasion la majorité du temps, à 90% environ et de chaussures neuves de qualité pour toute la famille dès que possible, sinon des chaussures de qualité d'occasion, en très bon état.
C'est pour cela, par exemple, que vous pouvez voir sur le blog des marques de vêtements coups de cœurs qui ne sont pas nécessairement bio ou écolos et c'est un choix assumé, car nous achetons ces marques d’occasion pour leur qualité.
C'est un choix, je pense, éthique de donner une seconde vie à ceux que nous portons et adapter à notre porte-monnaie.

De même en matière d'ameublement et d'équipement de la maison, nous cherchons d'abord d'occasion et sinon achetés en promotion, en solde, ou bien encore dans les magasins de produits dégriffés.
Pour lélectroménager, nous portons nos choix uniquement sur des appareils comportant au minimum des « A » en matière de consommation, certes plus cher à l’achat mais vous ferez de sérieuses
économies d’énergie à côté de ça.

Alors, on pousse le raisonnement toujours plus loin, et voilà que le zéro déchet arrive jusqu'à moi.
Mais l’année 2016 a été assez compliquée pour nous, cela n’était pas le bon le moment pour y travailler.

Bien qu’au niveau de l'alimentation, nous ayons fait beaucoup d'efforts, mis à part une pizza de temps à autre et des fast food (que je supporte de moins en moins) plus de plats industriels, du fait maison, moins de gâteaux industriels également. Beaucoup de produits secs achetés en vrac, tout comme les fruits et légumes chez le maraicher ou en magasin bio.
Aujourd'hui, nous mangeons des produits bio ou issus de l'agriculture raisonnée et
locaux le plus souvent possible.
Au niveau des produits ménagers également, avec des microfibres et du vinaigre utilisé principalement, avec du nettoyant, désinfectant, liquide vaisselle dans des contenants réutilisables, etc.
Notre plus grande réussite de l’année 2016, l’essuie tout jetable a été banni à partir du second trimestre, remplacé par des lingettes microfibres et franchement c’est que du bonheur !
Dans la salle de bains le réutilisable à sa place depuis un bout de temps, avec coton lavable, gant démaquillant, débarbouillette, coupe menstruelle, serviettes hygiéniques lavables, mais il y a encore des efforts à fournir!

Il y a quand même une chose importante à dire, nous ne sommes pas toujours seul(e) à avancer dans cette démarche globale, nous pouvons avoir des enfants, un ou une conjoint(e) à convaincre et parfois ça coince, j’ai appris cette année à prendre sur moi, même si je n’y arrive pas toujours car mon homme a mon « bio » qui lui passe parfois par les trous de nez…
Enfin voilà où nous en sommes aujourd’hui et j’ai envie de finaliser mon article avec cette réflexion :

On rame complètement parfois, on stagne souvent, mais on finit toujours par avancer un peu et c'est cela le principal.
Et vous, vous en êtes où dans votre consommation?